Jean-Marie Duthilleul

Jean-Marie Duthilleul, né en 1952, est architecte (École de Paris La Seine) et ingénieur (École polytechnique et École nationale des ponts et chaussées). En 1977, il s’investit sur le sujet de la ville en intégrant l’équipe du secrétariat des villes nouvelles qui anime des réflexions urbaines notamment sur la centralité, la mixité, la densité et, déjà, la maîtrise de l’énergie dans la cité. En 1982, il est chargé de mission pour l’Exposition universelle puis en 1983 prend en charge la gestion des grands projets de l’État à Paris. En 1986, les dirigeants de la SNCF l’appellent pour structurer un atelier d’architecture. Avec Étienne Tricaud, il jette alors les bases théoriques de la conception des grandes gares contemporaines qu’il perçoit comme des territoires nécessitant à la fois une approche urbaine et une approche d’architecture : ouverture sur la ville, intermodalité, gestion des flux, lisibilité, développement des commerces et services. En 1997, lauréat du concours international pour la gare TGV de Séoul, il crée, avec Étienne Tricaud, dans le groupe SNCF, l’agence AREP, équipe pluridisciplinaire qui s’investit dans la création de nombreuses gares et de l’aménagement urbain qui en découle tant en France qu’à l’étranger, et développe des études urbaines à grande échelle.

Jean-Marie Duthilleul a participé à la consultation du Grand Pari(s) dans l’équipe réunie autour de Jean Nouvel. Il a par ailleurs présidé de 2010 à 2012 le comité d’orientation du Plan Campus lancé par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et a créé en janvier 2012 sa propre structure.